Une école pour la vie, pour toute la vie

Tout change et évolue, aujourd’hui plus vite que jamais. Jeunes et vieux sont sans cesse confrontés à de nouveaux défis. La pédagogie anthroposophique transmet aux enfants des aptitudes qu’ils pourront utiliser tout au long de leur vie.

C’est une évidence pour tous : le monde change de plus en plus vite. Tous les domaines sont touchés, qu’il s’agisse du travail, de la société ou du climat. Face à ces situations nouvelles, nous sommes obligés d’inventer de nouveaux comportements, de nouvelles capacités. Dans un environnement aussi mouvant, c’est durant la jeunesse que les aptitudes de base doivent s’acquérir. C’est d’ailleurs ce que dit la sagesse populaire : « ce que l'on n'apprend pas petit, on ne l'apprendra plus jamais ». Or l’enfant ne peut déployer son potentiel, compenser ses faiblesses et ainsi développer ses compétences sociales que s’il est au coeur de la pédagogie. Quelles sont donc les caractéristiques d’une pédagogie adaptée à notre époque, que doit-elle transmettre ?

L’ouverture s’apprend

Avec les technologies modernes d’information et de communication, la mobilité en augmentation constante et les migrations internationales qui se multiplient, le monde a rétréci. La pédagogie doit aider les élèves à s’ouvrir à des individus d’origines sociales, ethniques et religieuses diverses. Plus le monde rapetisse, plus le coeur doit grandir.

L’éthique contre la faim

Du point de vue matériel, nous allons très bien. Mais chaque année, sur notre Terre, de plus en plus d’êtres humains meurent de faim. Il ne suffit plus de savoir que le fossé entre riches et pauvres se creuse : il faut que la pédagogie donne aux enfants une éducation morale, éthique, et leur permettre de comprendre toutes les conséquences de nos actions sur le monde entier.

Une pédagogie globale implique l’individu dans sa totalité.

La responsabilité pour la Terre et la nature

Les changements climatiques nous obligent à utiliser précautionneusement les ressources naturelles de notre planète. Une autre mission de la pédagogie est donc d’amener les élèves à prendre conscience de la dépendance ainsi que des rapports de partenariat et de fraternité qui relient la Terre à la nature vivante et animée.

Une vie pleine de sens

La technicité croissante du monde professionnel réduira le travail et nous libérera des activités ordinaires. La possibilité de produire de plus en plus avec toujours moins de travail humain a dégagé du temps libre mais entraîné du chômage. De nombreuses personnes passent par des périodes sans emploi et des changements professionnels.

La pédagogie a pour mission de former les élèves de façon que, quand ils seront confrontés à ces difficultés dans leur vie adulte, ils ne perdent pas leurs valeurs personnelles et puissent continuer à mener une vie pleine de sens même dans l’adversité. L’esprit d’initiative, la largeur de vue, l’imagination, la confiance en soi, le sens des responsabilités et la conscience morale deviendront de plus en plus importants pour l’individu comme pour la société.

Quel que soit le monde dans lequel ils vivront à l’avenir, les compétences humaines fondamentales joueront un rôle déterminant, bien plus que les capacités professionnelles ou autres. Dans les écoles Steiner, le développement de ces aptitudes est depuis 90 ans au coeur de la pédagogie anthroposophique, qui se fonde sur les besoins des enfants.

Thomas Marti

Faire un don