Actuel - Novembre 2011

L’art dans l’éducation, l’art de l’éducation

L’art est bénéfique pour l’éducation. Il stimule le développement des enfants, leur intelligence mathématique, leur capacité de représentation spatiale. Les écoles Steiner donnent en outre à tout leur enseignement la forme d’un processus artistique.

L’élément artistique est un facteur important de la formation, c’est ce que montrent de récents travaux relatifs aux sciences de l’éducation.

Des compétences manuelles stimulent l’intelligence mathématique.

L’art éveille la faculté de représentation, augmente les ressources de l’intelligence.

Aujourd’hui, on sait que des compétences manuelles, comme par exemple l’apprentissage du tricot, stimulent l’intelligence mathématique. Il a été montré en outre que l’orientation corporelle dans l’espace, par exemple le parcours d’un cercle en dansant, éveille la faculté de représentation spatiale. Celle-ci est indispensable pour toutes les opérations géométriques.

Le rôle éminent de  la musique dans le déploiement des facultés intellectuelles est de même admis sans réserve : dans la pratique musicale, tous les systèmes cérébraux sont sollicités et actifs.

L’art n’est pas un luxe

Aujourd’hui celui qui pense  encore que l’art est un luxe se fait le représentant, sur cette question pédagogique, d’un point de vue obsolète depuis longtemps. Les écoles Steiner, depuis leur création, ont beaucoup d’art et d’éléments artistiques dans leur programme ; non pas en raison d’un luxe superflu, mais parce que cela correspond à un besoin impératif pour soutenir le développement. Espérons que ce principe sera reconnu et appliqué par un nombre de plus en plus important d’écoles publiques.

L’enseignement, un art

Mais les écoles Steiner mettent également en pratique une autre connaissance fondamentale importante. Elle imprègne profondément la relation unique et déterminante entre élève et maître : c’est le principe selon lequel l’enseignement lui-même est organisé et se déroule à la manière d’un processus artistique.

Pourquoi en est-il ainsi ? Qu’est-ce que l’art ? « Art » vient du latin « ars », habileté, maîtrise technique* . Voilà qui est bien vrai ! Tout artiste  doit « posséder » totalement son art, sa technique, y être maître. Que ce soit en peinture, en musique, en sculpture ou ailleurs. Les artistes maîtrisent leur métier. Car celui qui en a la maîtrise peut affronter l’inconnu, l’inattendu. Art de guérir, art de vivre, art de l’éducation : ces termes ne signifient-ils pas que l’on est capable de puiser dans ses compétences quelque chose d’absolument nouveau ?

*
  Le texte allemand n’est pas directement traduisible : « Le langage populaire dit : « Kunst kommt von Können », « art » vient de « pouvoir », une parole pleine de vérité ! » N.d.T.

Un enseignement créatif et créateur augmente le pouvoir de l’attention.

Recevoir l’enseignement de la vie, avec joie

Quelle expérience les élèves font-ils lorsqu’ils apprennent la lecture, le calcul, la géographie, l’histoire à partir de la dynamique créatrice unique du maître et non avec des méthodes construites uniquement par l’intellect? Lorsque l’enseignement est donné par une personnalité qui enseigne les mathématiques avec des exemples qu’elle a elle-même construits pour son groupe d’élèves, spécialement pour ses élèves et qui déploie une activité pédagogique créatrice avec beaucoup de liberté de mouvement et de responsabilité ?

Dans cet enseignement créatif, il naît une relation à la vie, où s’intègre l’apprentissage. Celui auquel il est permis d’apprendre de cette manière n’a pas de réticence envers cet apprentissage. Celui auquel il est permis d’apprendre de cette manière apprend à avoir lui-même dans la vie une attitude créative, créatrice. Tous ceux auxquels il est permis d’apprendre de cette façon-là se réjouiront toute leur vie de pouvoir recevoir l’enseignement de la vie.

Aspirer à un idéal

C’est un idéal. Mais où irions-nous s’il n’y avait plus de place dans l’éducation pour des idéaux ? Les écoles Steiner n’ont aucune honte d’avoir un idéal éducatif élevé, même s’il ne peut pas toujours être totalement réalisé.Sans la poursuite de cet idéal, aucune école Steiner ne survivra. C’est pour cela que les professeurs acceptent des restrictions financières. Car cette conception qui fait de l’enseignement un processus artistique accroît la joie d’éduquer.

Christof Wiechert

www.steinerschule.ch

Erziehung zur Freiheit, Bilder und Berichte aus der internationalen Waldorfschulbewegung, Fr 28.90, ISBN 978-3-7725-1619-1 («Éducation vers la liberté, images et témoignages du mouvement international des écoles Waldorf») 

Faire un don

«L’enseignement doit être organisé et se dérouler à la manière d’un processus artistique, tel est le principe qui prévaut.»